ETUDIANTS

 

Mawarid.ma : Partageons notre savoir

Présentation et structure du mémoire

Mise en page

  • La couverture : elle doit comporter les informations suivantes :

UNIVERSITÉ DE LYON
UNIVERSITÉ LYON 2
Institut d'Etudes Politiques de Lyon

TITRE DU MÉMOIRE

NOM Prénom

Diplôme
Séminaire ou option

année universitaire
Sous la direction de [directeur de mémoire]
jury

(date de soutenance)

 

  • La page de garde
    La page de garde doit être blanche et correspond à la page 1 mais le numéro n'apparaît pas. Les numéros de pages apparaissent à partir de la page suivante (par exemple le sommaire).
  • La page de titre
    La page de titre ne doit présenter que le titre.
  • Les remerciements
    Vous pouvez citer nom et prénom.
  • La table des matières
    Elle est plus précise et détaillée que le sommaire. Elle intervient en fin de mémoire. La table des matières et la liste des annexes comportent les indications de pagination.
  • Le texte du mémoire
    Le texte doit être justifié, et l’interlignage (espace entre deux lignes) de 1,5 points.
    La police est par exemple Times, Arial, d'un pas de 12
  • Les notes de bas de page
    Les notes de bas de page sont en caractère 10
  • Les citations
    Les citations de moins de 5 lignes se situent à l'intérieur des paragraphes. Les citations de plus de 5 lignes doivent être séparées du paragraphes et stylées en style "citation_détachée".
  •  La bibliographie
    ( Voir à ce sujet la section consacrée à la bibliographie )
  • La liste des sigles
    Indication et traduction des termes spécifiques, employés lors de la rédaction du mémoire.
  • Les annexes
    Les annexes sont paginées en continuité avec le mémoire ; elles possèdent un titre et un numéro.
    Ces informations sont reprises dans une table des annexes. Un volume à part peut être envisagé avec une nouvelle pagination.
  • Quatrième de couverture
    C’est la dernière page du document principal. Elle doit comporter un résumé d’une dizaine de lignes en français et éventuellement en anglais, ainsi que quelques mots-clés caractérisant votre travail.
  • Taille du mémoire
    En moyenne la taille du mémoire est de 80 pages de texte, hors annexes.
  • La mise en page
    Les marges en haut et en bas de page sont de 2 à 3 cm (il vaut mieux ne pas modifier les marges par défaut en haut et en bas). La marge à gauche est de 3 à 4 cm pour la reliure.

Feuille de style

La feuille de style vous permet de bénéficier d'une présentation cohérente, et son utilisation peut considérablement alléger votre travail (table des matières créée automatiquement, modification de mise en forme très aisée, etc.).

Par exemple, chaque titre doit correspondre à un style pré-défini qui caractérise son importance et sa place dans le texte :


Titre 1 = titre principal ;
Titre 2 = titre secondaire ; etc.


Pour ce faire, une feuille de style type est proposée aux étudiants. Chacun des styles peut être personnalisé (sans modifier son nom), tant que cela n'influence pas son niveau hiérarchique :

Titre 1 : Times New Roman ; 12 ; gras
est équivalent à
Titre 1 : Comic Sans MS ; 14 ; Italique

Informations sur la rédaction des mémoires et l'utilisation de la feuille de style

Références

 

http://theses.univ-lyon2.fr/didacticiel/ (un didacticiel pour rédiger des documents structurés)
http://www.enssib.fr/bibliotheque/documents/styles/manuel_style.pdf (manuel très détaillé d'utilisation d'une feuille de style, proposé par l'ENSSIB)
http://www.memoclic.com/ (site d'auto formation à Word : une rubrique sur les styles)



 

Règles typographiques

 

Abréviations

 

  • Une abréviation portant la première et la dernière lettre du mot ne prend pas de point (Saint = St).
  • Une abréviation se termine par un point lorsqu’elle est composée des premières lettres du mot (référence = réf.)
  • Les mots composés s’abrègent par la première lettre de chaque mot tout en conservant les accents et traits d’union (Jean-Bernard = J.-B.)

 

Chiffres

 

  • On écrit en chiffres romains les divisions d’un ouvrage, les régimes politiques…
  • On écrit en lettres les chiffres inférieurs à 10, les nombres employés comme substantifs (classe de sixième), les nombres commençant une phrase, certaines expressions (les années soixante).
  • Les nombres cardinaux s’écrivent avec un exposant et sans accent (1er).
Sigles
  • Les sigles s’écrivent en capitales et avec point lorsqu’on les lit lettre par lettre (C.S.A).
  • Les sigles formant un mot s'écrivent en majuscule sans point (ONU, ÉNA).
  • Les sigles syllabiques prennent une majuscule au début et s'écrivent ensuite en minuscules (Afnor).

Capitales

 

On écrit avec une majuscule :

- Le début de citation.
- Les noms propres et les prénoms.
- Les noms d’habitants, les peuples (employés comme noms communs).
- On accentue les majuscules.

Ponctuation

  • Guillemets
    On utilise les guillemets français « … » de manière générale. Les guillemets anglais ne s’emploient
    qu’à l’intérieur d’une citation ".….."
  • Tirets
    On utilise les tirets (-) pour les mots composés, sans espace.
    On utilise un tiret suivi d’un espace pour les énumérations.
  • Espaces
    Certains signes de ponctuation nécessitent un espace avant et/ou après leur insertion dans le texte.
- Pour toutes les ponctuations simples : la virgule ou le point il faut un espace après.
- Pour toutes les ponctuations doubles : les deux points, le point d'exclamation, le point d'interrogation et le point virgule il faut un espace avant et un après.

Les logiciels de traitement de texte prennent en compte de manière automatique les espaces insécables. Ces espaces sont plus petits que les espaces normaux, et comme le nom l’indique, il ne peuvent se détacher du signe de ponctuation qui les accompagne.

Et aussi...

  • Le caractère œ se fait automatiquement par la commande « Insertion » puis « Caractères spéciaux » ou par un raccourci clavier (généralement "ALT Gr"+ "o").
  • Et cetera (etc.) n’est jamais suivi de points de suspension, à choisir entre l’un ou l’autre.

Références

Centre de formation et de perfectionnement des journalistes. Abrégé du code typographique à l'usage de la presse–6e éd. Paris : Presse et formation, 2000. 102 p. (Cet ouvrage est consultable au service de documentation NTE)

Martini, Eric. Petit guide de typographie. Paris : Glyphe & Biotem, 2001. 70 p. (Cet ouvrage est consultable au service de documentation NTE)

Saudrais, Eddy. Le petit typographe rationnel [En ligne] [modifié le 20.03.00]. Consultable sur internet : <URL : http://tex.loria.fr/typographie/saudrais-typo.pdf> [consulté le 28.11.05].

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site